Les enquêtes du Département V

05:30:00

Vous savez déjà mon engouement pour des vacances en Scandinavie, pour les patrons de tricot norvégiens et danois, pour le design vintage scandinave, et aujourd’hui je vais vous parler du nouvel auteur danois de polars que j’ai découvert et adoré.

Il s’agit de Jussi Adler Olsen.Je suis tombée par hasard dessus en me disant que je devais trouver une alternative au roman que je cherchais alors mais qui était en rupture.

J’ai pris le 1er volume : Miséricorde


Et je me suis plongée dedans.Et là stupeur, j’ai été complètement incapable de m’en détacher.
Sincèrement, ça faisait longtemps que je n’étais pas tombée dans un livre avec une telle impossibilité de m’en détacher.

Cela tient grâce à différents « ingrédients » :
  • une bonne intrigue
  • des personnages attachants
  • un univers qui bien que proche (le Danemark est quand même tout près hein!) est tellement différent du nôtre

Un petit mot sur l’histoire : 


Carl Mørck bascule après un grave incident qui a eu lieu pendant l’une de ses enquêtes, l’un de ses collègues meurt et son meilleur ami est paralysé. Grâce à la réorganisation de la police danoise, il se voit propulsé à la tête du Département V. Cette promotion est en fait une mise au placard. Le département V est composé de Carl et de Hafez el Assad, un drôle de petit bonhomme d’origine syrienne dont les habitudes et la façon d’être mettent notre vice-commisaire à rude épreuve.Le 1er dossier sur lequel ils décident de travailler est celui d’une jeune politicienne prometteuse qui a disparu 5 ans plus tôt.
Je ne vous en dis pas plus ! 

J’ai aussitôt fini celui ci acheté et lu celui ci j’ai plongé dans le 2eme de la série et dans le 3eme ! 
Les 2 derniers je les ai écouté en vrai (je viens de découvrir les livres audio et je surkiffe)

Je me suis enfilée les 3 tomes en un temps record et sincèrement je les ai adoré.Suivre l’évolution du Département V, de ses personnages, voir quelques uns des travers de la société danoise que j’ai tendance à idéaliser me plait vraiment.

Je vais donc continuer à lire cette série d’enquêtes ! 

Vous aimerez aussi :

0 commentaires