L'art de ranger mon éparpillement

05:30:00

Je suis une tricoteuse qui a tendance (un peu) à m'éparpiller.
Par "éparpiller", je veux dire que j'ai toujours quelque chose comme 3 à 6 en cours.
Oui, oui, de 3 à 6. Jamais plus, mais rarement moins.

En ce moment par exemple, j'ai compté j'en ai 5.
Alors en vrac il y a une couverture et Circus pour un tout petit bébé (dont j'ai la fierté d'être la marraine!), un Gretel pour Violette, un Elijah pour Lily Rose, et un akinos que je dois finir pour la nouvelle maman du nouveau bébé !

Bref il fallait bien finir par s'organiser un peu, pour pouvoir switcher facilement et sans me poser trop de question d'un tricot à l'autre, pour programmer mes posts de blog, pour garder une trace autre que numérique de mes tricots.

J'avoue que j'ai toujours adoré les carnets moleskine, depuis mon lointain statut d'étudiante, il y en a toujours eu un dans mon sac. Soit un agenda, soit un carnet, toujours un. Je les trouve chics, je trouve ça chic un moleskine dans un sac de femme.




Il y a un à peu près un mois, quand le nombre de mes en-cours devenait vraiment critique j'ai décidé de me lancer dans la mise à jour et la tenue d'un carnet tricot.

En quoi ça consiste alors ce carnet tricot ?

D'abord tous les mois j'imprime un calendrier.
En règle générale, j'imprime ceux de Zu Coulisses 




Dans ce calendrier :
* je note les dates importantes (anniversaires, quand je dois aller chercher VV junior à la crèche, les rdvs divers et variés)
* j'essaie de me faire une to do list de post de blog (qui je dois l'avouer est bien peu souvent respectée) et de leur donner une date. Pour info, je me suis donné l'objectif de publier le lundi, mercredi et vendredi. Ce planning est relativement soutenu sachant que je ne blogge que sur le tricot (ou adjacent) et mes lectures. Donc rien de figé dans la pierre, mais ça me donne un cadre, et me permet de prioriser mes tricots.

Chaque début de mois, je fais une page "mensuelle"
Cette page est divisée en 3 parties :
* ma to do list
* les tricots effectivement en cours
* ce que j'ai fini pour de vrai pendant ce mois là




Autant vous le dire, la partie qui varie le plus c'est la to do list. J'ai des envies multiples et variées, qui sont rattrapées par les anniversaires, les naissances, les poussées de croissance de Violette, mes lubies.

Mais cela m'aide quand même à "rationaliser". Par là, je veux dire qu'en regardant mon nombre d'en cours je me suis déjà dit "non, non, vraiment ce ne serait pas raisonnable d'en commencer un autre"
Oui, les voir écrits m'aide plus à me raisonner que de les voir dans mon coin tricot qui leur est réservé car il est rangé de façon à ne pas faire peur !

Le but premier de ce carnet c'est de me souvenir combien de rangs j'ai tricoté pour
la manche droite pour que la manche gauche soit exactement pareille !

Donc je fais une "fiche" pour chacun de mes tricots.



Elle est constituée de la façon suivante :
* Nom du projet et destinataire
* laine et n° d'aiguilles utilisés
* ensuite, je prends des notes au fur et à mesure de mon tricot, les points de difficultés, les "grandes" étapes et leur calendrier. Mais surtout je note à combien de rangs j'en suis, combien de rangs pour faire 2,5inches, etc.
* vu que je tricote dans le métro, mais aussi un peu partout, je note des choses types les augmentations à faire, où, comment, etc.

Je rêvais d'un carnet extrêmement bien tenu, sans rayures, ni bavures, sans projets abandonnés, mais malheureusement, je n'y arrive pas !

Mais bon je le trouve quand même bien chouette ce carnet. Et vous, vous faites comment ? vous arrivez à ne pas multiplier les en cours ? si non comment faites vous pour vous souvenir exactement d'où vous en êtes ?



Vous aimerez aussi :

1 commentaires

  1. Je mets des post it ou des notes sur les explications de mes patrons quand je suis bien organisée... mais souvent j'ai des papiers brouillons un peu partout, et mon carnet à tout (livres à lire, notes de conférences, adresses, sites de laine, plans sur la comète...) regorge de petits bâtons à compter les rangs!
    Un jour aussi, j'aurai mon carnet réservé au tricot!

    RépondreSupprimer